Le sac biofragmentable est fabriqué avec du polyéthylène, auquel est ajouté un additif qui permet d'en fragiliser les chaînes moléculaires dans un laps de temps de quelques mois : processus de "fragmentation".

Cette période de quelques mois est à comparer à la durée estimée d'un sac standard dans la nature de plusieurs dizaines, voire centaines d'années.

Les sacs biofragmentables font actuellement l'objet d'études approfondies afin de mesurer leur impact environnemental (assimilation par les organismes vivants, impact sanitaire).

Compte tenu des études disponibles, le sac biofragmentable ne répond pas à ce jour à la norme européenne EN 14342, sa décomposition affectant la qualité du compost.